Garantir l’approvisionnement du Grand-Duché tout en revalorisant l’engagement infatigable des salariés

Le LCGB remercie vivement tous les salariés qui s’engage au quotidien pour notre santé et notre bien-être : les médecins, les infirmiers et infirmières, les agents de nettoyage, les agents du gardiennage, les chauffeurs, la police, les pompiers, l’armée, le personnel de l’aéroport, …

Mais le LCGB souligne d’autant plus l’engagement et les efforts des salariés du secteur du commerce, qui s’investissent pour que chacun de nous puisse toujours acheter ce dont il a besoin. Ces salariés constituent actuellement un des piliers vitaux de notre société.

Il est donc primordial de les protéger contre tous les risques de santé, même en étant confrontés au quotidien à des centaines de clients. Voilà pourquoi le LCGB demande au gouvernement et aux employeurs d’implémenter un maximum de mesures de sécurité et de précautions hygiéniques immédiates (plexiglas, gants, désinfectants, etc.) pour tous les salariés tout en veillant à ce que l’approvisionnement de tous les produits nécessaires reste garanti.

Les grandes sollicitations de clients sont d’autant plus usantes en rajoutant les nombreux résidents, qui ne peuvent plus traverser les frontières pour aller faire leurs courses, précédemment une pratique très courante. Pour en faire face et pour pouvoir donner plus de repos et pour ne pas pousser les salariées à leurs limites, le LCGB a demandé à ses délégués d’analyser la situation dans leurs entreprises respectives et de discuter des mesures d’adaptation avec la direction. Si nécessaire, l’organisation du temps de travail devra recourir à des renforts supplémentaires par intérimaires, initiatives sociales, etc.

Pour le LCGB, la restriction d’horaires d’ouverture n’est pourtant pas la solution optimale, comme le nombre de clients ne changera pas. Bien au contraire, tous les clients fréquenteront les supermarchés dans un espace de temps beaucoup plus condensé et inférieur aux heures actuelles. Bien que le dimanche soit plus calme, les retombées au niveau de la surcharge de travail, du stress et des incompréhensions seront d’autant plus graves pendant les heures ouvertes.

De façon générale et pour tous les métiers, qui font actuellement preuve d’un dévouement inlassable face à cette crise sanitaire, le LCGB revendique la mise en place des précautions de sécurité et hygiéniques tant nécessaires ainsi qu’une juste valorisation de l’engagement des salariés. Une telle valorisation pourra notamment se faire sous forme d’une prime exceptionnelle, qui serait exempte de toutes charges sociales et fiscales, comme déjà annoncées par certaines enseignes du secteur du commerce.

Retourner vers la liste