Commission des frontaliers français du LCGB : Echange sur une collaboration transfrontalière plus importante

Sur demande de la commission des frontaliers français du LCGB, une entrevue a eu lieu le 05 mai 2017 avec 2 politiciens du parti socialiste, Christian ECKERT, membre du gouvernement et Jean-Marc FOURNEL, député-maire de de Longwy.

A cette occasion, l’impact négatif de la réforme fiscale avec les discriminations des couples ou bénéficiaires de pensions mixtes frontaliers/non-frontaliers résultantes furent discutées. Les représentants politiquent s’attendent, tout comme le LCGB, à une rectification rapide.

Les capacités des infrastructures requises à la mobilité transfrontalière, dont notamment les navetteurs, les marchandises et la sécurité sur la ligne ferroviaire Luxembourg-Nancy, ont en outre été abordées.

La délégation syndicale a informé et demandé du support quant aux discriminations des frontaliers au niveau des bourses d’études allouées par le Grand-Duché, avec notamment la condition de 5 ans de travail au Luxembourg pour être éligible, qui n’est applicable au frontalier et pas au résident luxembourgeois. L’application transfrontalière de l’assurance dépendance et des chèques service accueil fut également discutée.

Retourner vers la liste